Pourquoi investir sur le marché du non coté ?

marché du non coté

Les placements non cotés représentent tous les investissements dans des projets ou des entreprises qui ne sont pas cotés en bourse. Le non coté est une meilleure solution pour diversifier son patrimoine. Le rendement est très intéressant. Cependant, il est important d’en identifier les particularités. Mais pourquoi investir dans le non coté ?

Pourquoi investir dans le non coté ?

Le non coté est une classe d’actifs qui attire de nos jours de nombreux investisseurs. Les investissements dans les sociétés non cotées présentent plusieurs avantages. Ils vous permettent de donner du sens à votre financement et d’investir dans une économie réelle. Ils vous offrent également la possibilité de profiter d’un capital dont la volatilité est plutôt inférieure aux investissements sur les marchés financiers. Vous pouvez en outre bénéficier d’un cadre fiscal très avantageux. Certains financements bénéficient d’une réduction d’impôt, d’une imposition réduite ou d’une éligibilité au transfert de patrimoine.

Les investissements non cotés vous permettent de diversifier avec succès votre patrimoine. C’est très efficace si vous recherchez un rendement attractif dans le temps. Vous souhaitez accéder à des secteurs en forte croissance et diversifier votre portefeuille financier. Rendez-vous directement sur opalecapital.com afin de trouver la meilleure offre commerciale sur le marché du non coté. Vous aurez à votre disposition la solution d’investissement qui vous permet d’accéder à des stratégies d’investissement soigneusement sélectionnées.

Veuillez noter que les investissements dans des titres non cotés peuvent comporter des risques de perte de capital. De plus, la performance n’est pas garantie. Il est impératif d’identifier les risques possibles si vous souhaitez investir dans des titres non cotés. La faible ou l’absence de liquidité reste le principal risque des titres non cotés. Cependant, la volatilité est assez faible et les rendements sont très élevés grâce à la longue durée de blocage des investissements. En outre, le capital n’est pas garanti. Il y a aussi l’horizon à long terme, car il faut beaucoup de temps pour rentabiliser son investissement.

Marché du non coté : quelles sont les différentes formes d’investissement ?

Il existe généralement quatre formes d’investissement sur le marché du capital-investissement. Il s’agit du capital investissement (Private Equity),de la dette privée, de l’immobilier et des infrastructures. Le capital investissement consiste en une prise de participation minoritaire ou majoritaire dans des entreprises. Le financement peut intervenir à tous les stades de la vie de l’entreprise (création, développement, croissance, reprise, transmission, etc.)

La dette privée finance plus spécifiquement l’entreprise via une dette non cotée. Comme le capital-investissement, elle peut également financer différentes étapes de la vie de l’entreprise. Sachez que la dette prend de nombreuses formes. Elle peut avoir des profils risque/rendement différents selon les garanties associées, le rang de séniorité et les instruments sous-jacents.

Quant à l’immobilier non coté, elle finance, par le biais de la dette privée ou des fonds propres, les sociétés non cotées qui portent les projets immobiliers. Pour ce qui est des infrastructures, les projets de ce type, notamment dans les secteurs des bâtiments publics, de l’énergie et des transports, sont financés par des fonds propres ou de la dette privée.

Comment investir en non coté ?

Vous souhaitez investir dans le non coté ? Faites appel aux plateformes dédiées pour bénéficier d’une meilleure solution d’investissement. Les experts sélectionnent pour vous des fonds d’investissement très attractifs visant des stratégies efficaces et robustes. Les risques liés à tout investissement sur le marché non coté seront donc moindres.

Pour investir dans des actions non cotées, il est indispensable de disposer d’un PEA ou d’un compte titres auprès d’un établissement ou d’un intermédiaire financier (banque, plateforme de financement participatif, courtier en ligne…). Il est possible d’acheter des actions directement auprès d’un vendeur de prêt ou d’une entreprise qui vend ses actions. Le vendeur et l’acheteur déterminent le prix des actions. Vous pouvez par ailleurs souscrire par le biais d’un intermédiaire financier tel qu’une plateforme de crowdfunding.

Vous pouvez également investir indirectement par le biais de fonds d’investissement. Notez que les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) ou les fonds d’investissement de proximité (FIP) sont réservés à l’investissement dans les TPE et PME non cotées. Si vous préférez les fonds d’investissement, sachez que l’engagement se fait sur le moyen ou long terme. Il dure au moins 5 à 10 ans. De plus, vous ne pouvez pas sortir avant l’échéance fixée. Choisissez donc bien vos fonds en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

Yomoni ou Nalo : comment choisir le meilleur robot advisor pour votre patrimoine ?
La Blockchain Bank : une révolution dans les banques traditionnelles !